Autotestgeräte Leitenberger GmbH accorde une attention particulière à la mise en œuvre de normes sociales minimales dans sa propre entreprise et dans les relations commerciales avec ses partenaires commerciaux.
Ces normes minimales sont une base essentielle pour les relations commerciales entre Autotestgeräte Leitenberger et ses partenaires contractuels.

1. Dignité humaine

La dignité humaine doit être respectée en tant que condition préalable à la coexistence humaine.

2. Conformité juridique

Les lois et réglementations nationales et autres applicables ainsi que les conventions de l'OIT et des Nations Unies doivent être respectées. De toutes les réglementations applicables, la plus appropriée pour atteindre l'objectif de protection est décisive. Les pots-de-vin, la corruption et autres formes de corruption sont interdits.

3. Interdiction du travail des enfants

Le travail des enfants, tel que défini par les conventions de l'OIT et des Nations Unies, la norme internationale SA8000 ou les réglementations nationales, est interdit dans la fabrication de biens ou la fourniture de services pour les équipements de test automobile Leitenberger. Les adolescents (jeunes) âgés d'au moins 15 ans et de moins de 18 ans selon la définition de la norme internationale SA8000, ne peuvent être employés qu'en dehors des heures de classe. En aucun cas, le temps de travail journalier ne peut dépasser 8 heures et le temps total quotidien passé à l'école, au travail et dans les transports ne peut excéder 10 heures. Les adolescents (jeunes) ne sont pas autorisés à travailler de nuit.

4. Interdiction du travail forcé et mesures disciplinaires

Toutes les formes de travail forcé sont interdites. Le recours aux châtiments corporels, à la contrainte mentale ou physique nécessaire et aux insultes verbales est interdit.

5. Conditions de travail et rémunération

Les dispositions du droit du travail applicables au niveau national doivent être respectées. Les salaires et autres avantages doivent au moins correspondre aux réglementations légales et / ou aux normes de l'industrie manufacturière locale. Les salaires et autres avantages doivent être clairement définis et payés ou versés régulièrement. L'objectif est de payer des salaires et autres allocations couvrant le coût de la vie si le salaire minimum légal est trop bas. Les déductions pour apports en nature ne sont autorisées que dans une faible mesure et uniquement proportionnellement à la valeur de l'apport en nature. Les heures normales de travail maximales sont basées sur les dispositions légales. Ce n'est pas plus de 48 heures par semaine. Le nombre d'heures supplémentaires ne dépasse pas 12 heures par semaine. Les heures supplémentaires effectuées doivent être payées séparément ou compensées en temps libre.

Après 6 jours ouvrables consécutifs, un salarié a droit à un jour de congé. Davantage de jours de travail consécutifs ne sont autorisés que si cela est autorisé par la législation nationale et une réglementation collective.

6. Interdiction de la discrimination

La discrimination fondée sur le sexe ou l'identité sexuelle, l'âge, la religion ou les convictions, la race, l'origine ethnique, l'origine nationale ou sociale ou le handicap des employés est interdite.

7. Liberté d'organisation et de réunion

Les droits des salariés de fonder des organisations de travail et de s'y affilier ainsi que les droits de mener des négociations collectives conformément aux lois et réglementations nationales respectives ainsi qu'aux conventions de l'OIT ne doivent pas être limités. Les employés ne doivent pas être victimes de discrimination pour l'exercice de ces droits.

8. Sécurité et santé sur le lieu de travail

Des conditions sûres et saines sur le lieu de travail doivent être garanties. Les conditions sur le lieu de travail et dans les locaux de l'entreprise et les conditions de travail qui violent les droits humains fondamentaux sont interdites. Les adolescents en particulier ne devraient pas être exposés à des circonstances dangereuses, insalubres ou insalubres qui mettent en danger leur santé et leur développement. Le personnel devrait recevoir une formation régulière sur la santé et la sécurité sur le lieu de travail. Un représentant pour la santé et la sécurité du personnel, responsable de la mise en place et du respect des normes de santé et de sécurité sur le lieu de travail, sera désigné dans le domaine de gestion.

9. Protection de l'environnement

Les réglementations environnementales et de sécurité pour le traitement des déchets, la manipulation de produits chimiques ou d'autres matières ou substances dangereuses doivent être respectées. Les employés doivent être informés de la manipulation des matières et substances dangereuses.

10.Mise en œuvre opérationnelle

La mise en œuvre et le soutien des normes sociales susmentionnées doivent être atteints grâce à une stratégie interne de responsabilité sociale et à un processus interne approprié. Un système interne de signalement des violations de ces normes sociales doit être mis en place; Les employés qui font des signalements ne doivent donc être ni disciplinés ni désavantagés.

Le tableau